Un arbre merveilleux de Delphine GRENIER

Résumé éditeur

Au fil des saisons, un chat, un écureuil, une pie, un couple de loirs trouvent refuge dans un arbre et font des petits…

Delphine Grenier, après l’album Déjà, aborde ici le cycle du temps et de la naissance, tout en délicatesse et en poésie.

L’arbre grandit et se dévoile un peu plus à chaque page, des racines jusqu’à la cime, pour se révéler sur une double page dépliante où l’on retrouve tous animaux et leurs petits.

★★★☆☆  J’ai un peu aimé.

Critique

La première page dit :  » Dans mon jardin, se trouve un arbre merveilleux « , et cinq animaux différents y cohabitent ou s’y frottent au gré des saisons qui défilent page après page sans être nommées.

On entre peu à peu, à petits pas dans les images gracieuses et légères commentées par peu de mots, juste une ou deux phrases courtes. Au lecteur de susurrer le texte à l’enfant-écouteur-et-regardeur d’images pour que l’effet soit réussi et faire en sorte qu’il absorbe dans la beauté de chaque page la douceur de la prose comme si elle était une berceuse.

Alors, l’émerveillement jaillira, en fin d’album, dans une double page sur laquelle se déploient branches et familles d’animaux qui se sont agrandies. L’auteure illustre de cette manière pour un très jeune public ( 4 ans et plus ) le cycle de la vie qui épouse les saisons d’une manière sensible.

J’ai cependant trouvé dommage que les dessins ne soient pas plus riches, et les pages plus nombreuses. J’ai été vraiment déçue ; il nous faudra donc faire commenter les enfants après la lecture (pour ne pas perdre le charme de l’articulation  » image – texte  » ), car sinon ce texte risque d’être caressé trop rapidement.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Instagram