Le déjeuner de la petite ogresse de Anaïs Vaugelade

Résumé éditeur

Une ogresse, ça mange des enfants, ça tout le monde le sait. Notre petit ogresse à nous rencontre un jour un problème : le petit garçon qu’elle a capturé pour son déjeuner n’a pas du tout peur d’elle, il sort de sa cage pour passer un peu la serpillière ou ranger des casseroles. Bref, la petite ogresse se rend compte qu’elle n’a plus vraiment envie de le manger. Et ça, quand on est une ogresse de sept ans, c’est très difficile à accepter…

★★★★★ Que du bonheur !

Critique

C’est une petite ogresse. Sa maman est morte, son papa est mort….Chaque dimanche, selon la tradition familiale, elle mange un enfant, et deux les jours de fête…

Sa maison est lugubre, son teint cadavérique et son regard perçant.

C’est le mercredi qu’elle chasse l’enfant. Son système de cage est bien rodé. En général, ça fonctionne…
.. jusqu’au jour où l’enfant attrapé lui sourit, ne pleure pas, ne crie pas, et lui demande :

– « Bonjour êtes-vous une vraie ogresse comme celle que j’ai lue dans les livres ? ».

Tout se complique au fur et à mesure du récit, dessins précis et sobres en complément.

Vous l’aurez compris, ces deux-là, l’ogresse et l’enfant, sont inoubliables, inattendus, merveilleux.

Anaïs Vaugelade est décidément une merveilleuse auteure-illustratrice pour enfants à découvrir sans fautes.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram

4   42
2   40
0   36
0   36
0   25
6   29
0   31
2   41
0   37
2   38