Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Stress et cancer Quand notre attachement nous joue des tours de Yvane Wiart

Résumé éditeur

Cet ouvrage présente une idée révolutionnaire, qui pourtant hante les esprits depuis l’Antiquité avec la théorie de Galien sur les liens entre psychisme et maladie.

Longtemps jugée infondée sur le plan scientifique et du seul ressort des charlatans, elle reçoit aujourd’hui une validation par des recherches rigoureuses sur la scène internationale.

Yvane Wiart, docteur en psychologie et chercheur à l’Université Paris Descartes fait ici le point sur tous les travaux qui permettent aujourd’hui de comprendre le mécanisme de ces relations psychosomatiques.

Choisissant d’illustrer son propos dans le cadre du cancer, elle montre comment le stress et sa gestion qui, au cours de l’enfance et de l’adolescence, se stabilise en caractéristiques de personnalité, en vient à terme à provoquer la maladie.

Elle détaille les différentes étapes conduisant à un cancer avéré, diagnosticable en tant que tel, dont chacune se révèle sensible au stress psychologique.

Cette idée est le point d’orgue d’une démonstration qui reprend les données clés des travaux de diverses disciplines à la croisée entre psychologie et médecine.

On y découvre ce qu’est précisément le stress, comment il est plus une variable de personnalité qu’un élément objectif extérieur, comment notre éducation nous y prépare, les effets de celle-ci sur le câblage de notre cerveau et sur le conditionnement neurochimique de notre corps.

★★★☆☆ J’ai un peu aimé.
Critique

Voici un livre tout à fait édifiant et novateur, puisque l’auteur, Docteur en psychologie et chercheur, fait le point sur les deux questions suivantes :
– Existe-t-il il des liens entre le psychisme et la maladie (maladies auto-immunes, cancers, désordres gastrointestinaux…) ?
– Existe-t-il des preuves scientifiques de ces liens ?
Le livre est très sérieux et s’appuie sur des études scientifiques bien étayées par l’auteur. La préface a d’ailleurs été rédigée par un grand médecin cancérologue.
On y découvre des tas de choses intéressantes (stress, pensées et effets délétères sur la physiologie du corps, traits de caractère protecteurs, l’autorégulation comportementale contrecarrant la maladie….).
Seul bémol à ce livre épatant si l’on s’intéresse au corps et à la santé, il est EXTRÊMEMENT pénible à lire, car il est, à mon avis, rédigé pour un public d’étudiants en psychologie, mais il me tendait les bras à la médiathèque.
Si le sujet vous intéresse, mais que vous ne voulez pas souffrir dans une lecture trop technique, je vous conseille les ouvrages du Docteur Michel Lallement, qui en reprend quelques points clefs.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *