Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus de Marc GIRAUD

Résumé éditeur

Des révélations sur la chasse et les chasseurs. Un livre indispensable pour les amateurs de nature.

Savez-vous que certaines armes de chasse peuvent tuer à trois kilomètres, et que ce loisir fait une vingtaine de morts par an ? Que l’on peut chasser sur la plage en plein mois d’août ? Qu’une chasse peut se terminer dans votre jardin ? Que cette pratique met la biodiversité en danger ? Qu’il est impossible de sanctionner des chasseurs ivres ?

Pouvoir politique (le premier groupe à l’assemblée est le groupe « chasse »), pouvoir économique (bénéficiant en partie d’argent public) : le lobby des chasseurs jouit en France de droits, et de passe-droits, qui bafouent les règles de la démocratie.

La France compte des dizaines de millions de promeneurs, cyclistes, randonneurs ou cueilleurs de champignons, mais dans les bois, ce sont les fusils qui font la loi.

Réglementations d’une extrême complexité, dérogations, tolérances, exceptions : tout est fait pour que les usagers de la nature ne puissent pas comprendre ce qui est autorisé ou pas. Tout, sauf ce livre qui rend ces règles enfin accessibles… sans se priver de pointer les abus.

★★★★★  Que du bonheur !

Critique

Nul n’est censé ignorer la loi ». Pourtant, rien n’est fait pour vous la rendre accessible, surtout pour ce qui touche la chasse.

Écrit en collaboration avec les super juristes de l’ASPAS, ce guide pratique met, enfin, la loi à la portée de tous, et répond à toutes nos questions sur les abus (récurrents) de pouvoir des chasseurs, et leurs dégâts.
Le tout dans un langage clair.

J’ai apprécié cet ouvrage courageux et bien renseigné qui nous montre comment malgré plus de 2 millions de cavaliers, plus de 15 millions de randonneurs, plus de 20 millions de cyclistes, auxquels il faut ajouter les simples promeneurs ou les naturalistes, une écrasante majorité se trouve au final enquiquinée (voir plus) face au million de chasseurs en France.
Comment les chasseurs dominent-ils dans les instances de pouvoir, qu’apportent-ils réellement à la nature qu’ils disent vouloir protéger ?

Ce n’est pas une lecture gaie, mais c’est édifiant !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram

3   21
1   16
0   15
0   26
4   24
0   16
1   12
0   12
0   9
0   7