La tour des anges (A la croisée des mondes II) de Philip PULLMAN

Résumé éditeur

Le jeune Will, à la recherche de son père disparu depuis de longues années, est persuadé d’avoir tué un homme.
Dans sa fuite, il franchit une brèche presque invisible qui lui permet de passer dans un monde parallèle. Là, à Cittàgazze, la ville au-delà de l’Aurore, il rencontre Lyra, l’héroïne des « Royaumes du Nord ». Elle aussi cherche à rejoindre son père, elle aussi est investie d’une mission dont elle ne connaît pas encore toute l’importance.
Ensemble, les deux enfants devront lutter contre les forces obscures du mal et, pour accomplir leur quête, pénétrer dans la mystérieuse tour des Anges…

★★★★★ Que du bonheur !

Critique

L’aventure d’A la croisée des mondes avec ce tome 2 continue, même si mon âge est un multiple de l’âge « recommandé » pour découvrir cette saga. Mon plaisir fut pourtant décuplé par rapport au premier tome.
Dans ce deuxième opus, des créatures sans âme se nourrissant de l’attention des adultes ont surgi de je ne sais où. Les soi-disant Erudits, garants de la sécurité ont mélangé passion, pouvoir et savoir, n’étant ainsi plus capables de s’opposer à « L’autorité religieuse SUPRÊME ».

Tout va mal puisque « l’enveloppe de l’univers s’est déchirée » et avec elle nos certitudes littéraires de lecteur. Car cette trilogie de jeunesse qui a fait date dans l’univers de la littérature jeunesse (et j’ai compris pourquoi) est une fiction passionnante, envoutante, magique au style plus que soigné.
Où se situent le Bien et le Mal quand l’Eglise cherche à supprimer les pulsions naturelles humaines par de vils agissements portant sur l’esprit des Hommes, en l’occurrence leur daemon ?

Cette histoire palpitante emplie de rebondissements et de suspense nous dit ce qu’on peut faire de la pensée de chacun(e) sous couvert d’un grand mystère qui, à mon avis, me portera jusqu’aux dernières pages. Selon le monde dans lequel le récit se déroule, un symbole est dessiné en haut de page pour qu’on s’y retrouve aisément. C’est malin.
Les principaux personnages s’y glissent de l’un à l’autre à la quête de la clef de leurs problèmes. Sur leur route, avec eux, on croise des spectres, des sorcières, des anges, des soldats, un chaman, des daemons… mais cette histoire ne ressemble à aucune autre. Oubliez tout ce que vous avez lu jusque-là et laissez-vous porter par ce récit époustouflant. Simplement.

Ah ces anglais, qu’est-ce qu’ils écrivent joliment pour la jeunesse (et les adultes restés jeunes).
Et ma fille (devenue adulte) qui ne cesse de me répéter :
Tu vois que je lisais des choses intelligentes et bien écrites, quand j’étais petite. Mais encore fallait-il que tu le lises pour le VOIR.

Si j’avais su, j’aurais tenu ma langue.

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram

0   9
0   6
0   32
0   26
0   23
0   20
4   30
0   27
2   31
0   39