Pourquoi l’amour ne suffit pas de Claude HALMOS

Résumé éditeur

L’enfant n’est pas « naturellement  » apte à vivre avec ses semblables et il ne découvre pas tout seul le mode d’emploi de la vie humaine. Il se construit et a pour ce faire besoin des adultes; l’éducation est le support essentiel de sa construction.

Aimer un enfant ne peut donc, comme on le croit trop souvent aujourd’hui, se limiter à éprouver pour lui de l’affection. Claude Halmos, à la lumière de son expérience de psychanalyste, démontre que la vision d’un amour parental réduit aux sentiments a des conséquences graves pour les enfants, pour leurs parents, mais aussi pour toute la société.

Elle pose, dans le langage clair qu’on lui connaît, les bases d’une véritable réflexion sur l’amour parental. Et donne ainsi à tous les parents les moyens de comprendre ce qu’aimer un enfant veut dire.

★★★★☆ Lecture agréable, fort plaisante… mais ça aurait pu être ENCORE mieux.

Critique

Aucun enfant ne vient au monde avec un psychisme constitué. Un enfant se construit, et dans cette construction ses parents jouent un rôle d’autant plus déterminant que notre monde moderne et les structures parentales actuelles le mettent souvent à mal. Être parent est loin d’être facile.

Dans ce livre très instructif, et pointu parfois, Claude Halmos, psychanalyste spécialiste des questions de l’enfance et ancienne « élève » de Dolto nous parle du mythe de l’amour parental et de ses ravages, des enfants « victimes » de l’amour parental, de l’éducation et de ce qu’on peut en attendre de meilleur. C’est selon moi un livre incontournable et pas assez connu.

Son contenu, parfois un peu soutenu, explique peut-être qu’il n’ait pas connu le succès qui aurait dû lui revenir.
A moins que son contenu ne dérange ?

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Instagram