L’arabe du futur 1 de Riad SATTOUF

Résumé éditeur

Un roman graphique où Riad Sattouf raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez al-Assad.

Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.
En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête: que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

« L’Arabe du futur » sera publié en trois volumes. Ce premier tome couvre la période 1978-1984.

★★★★★ Que du bonheur !

Critique

L’arabe du futur est une bande dessinée autobiographique racontant, non sans humour, l’enfance vécue par un enfant blond né d’un père syrien et d’une mère bretonne (1978-1984).

Cette BD, à la fois sobre et dense, a reçu le Grand prix RTL de la bande dessinée 2014, le Prix BD Stas/Ville de Saint-Etienne, 2014, le Fauve d’Or – Prix du Meilleur Album du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2015 et le Los Angeles Times Graphic Novel Prize en 2016.
C’est pour dire !

On voyage avec lui de Libye (sous Kadhafi), en Bretagne (berceau de la mère), puis en Syrie (sous Hafez Al-Assad) au grès des nombreux déménagements dus à la profession du père (professeur).
J’ai adoré son talent incroyable à faire une saynète tantôt émouvante, tantôt instructive, tantôt drôle (et parfois les trois à la fois) de quelques cases en monochrome.

On suit au plus près ce père arabe rocambolesque issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme qui a décidé d’élever son fils dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile pour lui.

L’arabe du futur, c’est « l’arabe moderne et éduqué » que ce père veut faire de son fils, et c’est un album que j’ai trouvé formidable et que je m’empresse de continuer avec L’arabe du futur 2.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Instagram