V-Virus de Scott WESTERFELD

Résumé éditeur

Avant de rencontrer Morgane, Cal était un étudiant new-yorkais tout à fait ordinaire. Il aimait la fête et les bars, la vie insouciante du campus. Il aura suffi d’une seule nuit d’amour, la première, pour que sa vie bascule. Désormais, Cal est porteur sain d’une étrange maladie. Ceux qui en sont atteints ne supportent plus la lumière du jour, fuient ceux qu’ils ont aimés et ont une fâcheuse tendance à se repaître de sang humain. Des vampires d’un genre nouveau.

★★★★★ Que du bonheur !

Critique

« V-virus », prénommé « Peeps » dans la langue de publication, est un roman de science-fiction de Scott Westerfeld paru en 2005. « Peeps » c’est le nom des vampires qui sont les héros de l’histoire que nous « raconte » le jeune Cal Thompson, porteur sain d’un virus particulier. Comme il n’est aucunement question de dévoiler cette histoire, je m’en tiendrai là pour le résumé de l’intrigue.
Je reconnais avoir rapidement été tenue en haleine par cette histoire écrite à la première personne où l’on voit un jeune homme en quête de toutes les jeunes filles qu’il a aimées et contaminées (!). Culpabilité et cherche de sens à d’étonnantes évolutions humaines, tels sont les fils de ce roman captivant. le tout étant très bien écrit, dialogues, contextualisation… descriptions… sans oublier la délicieuse note d’humour qui parfait l’ensemble.
Loin des Twilight et autres romans ayant rencontré le succès avec la thématique des dents assoiffées de sang, ce roman « young adulte » a aussi la grande originalité de traiter la question des parasites et de la théorie de l’évolution, de synthétiser des connaissances biologiques pour servir intelligemment l’intrigue. Et ce un chapitre sur deux. Ce qui en fait un livre cultivé et instructif.
Equipe d’éradication, psy (un peu spéciale), biologiste… toute une équipe participe à la résolution du problème des Peeps, mais comment faire quand le parasite n’est pas encore totalement identifié, circoncis.

J’ai suivi avec délectation ce roman original, car tout en traitant d’un sujet de science-fiction, avec un tempo digne d’un bon thriller et des personnages très attachants, les chapitres sur les différentes formes de parasitose et l’évolution des espèces se révèlent très intéressants.
Un très bon moment de lecture inattendu pour ce livre trouvé dans la boîte à livres d’un magasin BIO ! Ce qui me fait dire (et redire) : « Ouvrons nos petits yeux car LE bonheur de lire est partout autour de nous !!!! Même entre un chou vert et du riz complet. »

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram