Une colère noire de Ta Nehisi COATES

Résumé éditeur

Voilà ce qu’il faut que tu saches : en Amérique, la destruction du corps noir est une tradition ? un héritage.

Je ne voudrais pas que tu te couches dans un rêve. Je voudrais que tu sois un citoyen de ce monde beau et terrible à la fois, un citoyen conscient. J’ai décidé de ne rien te cacher.« Je me suis demandé qui remplirait le vide intellectuel après la mort de James Baldwin.

Sans aucun doute, c’est Ta-Nehisi Coates.

« Une lecture indispensable »
Toni Morrison,
Prix Nobel de Littérature.National Book Award 2015

★★★★☆ Lecture agréable, fort plaisante

Dans la catégorie « essai » le magazine LIRE vient d’élire Une colère noire de Ta-Nehisi COATES meilleur essai de l’année 2016.
Cette chronique, touchante déclaration d’identité des Afro-Américains, nous conte le vécu d’hier et d’aujourd’hui de ceux qui tentent, coûte que coûte, depuis des décennies, de conquérir leur autonomie aux Etats-Unis, les personnes de peau noire.
Dans ce pays où le racisme est affaire de hiérarchie, véritable entreprise de domination, la compréhension des rapports entre les noirs et les blancs, grâce à ce livre, est édifiante et violente pour tout occidental non au fait de la réalité du quotidien des noirs en Amérique du Nord.

A l’origine de cet écrit, il y a les pleurs du fils de l’auteur (15 ans) après l’acquittement des policiers responsables de la mort de Michael Brown, un adolescent noir abattu dans le Missouri. Alors son père décide de lui écrire. …

Jonglant entre la grande histoire des Etats- Unis et celle de sa famille, cette longue missive va retracer la vie des noirs de Baltimore à l’université noire d’Howard pour son auteur, partout ailleurs sur le territoire américain pour les autres, le tout dans un style superbe.

Attention, car Ta-Nehisi COATES fait tomber les masques d’une Amérique qui ne comprend pas grand chose de l’acceptation de l’autre, et ça décoiffe.
Grace à ce véritable cri de rage, on se dit qu’on a toujours besoin d’apprendre pour comprendre le monde, et c’est ce que ce livre réussit fort bien. Une lecture hélas coup de poing.
Le magazine LIRE avait vu juste selon moi.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram

3   9
0   17
0   29
0   20
3   37
4   37
0   36
0   40
0   41
8   37