Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Petit manuel à l’usage des parents amoureux de leurs enfants de Françoise GASPARI-CARRIERE

Résumé éditeur

Cet ouvrage s’adresse aux parents qui aiment tendrement, passionnément parfois leurs enfants. Et qui, malgré l’amour qu’ils leur donnent, les soins qu’ils leur prodiguent et l’énergie qu’ils dépensent, rencontrent des difficultés avec leur éducation, à l’école comme à la maison, et se sentent impuissants à les résoudre. Parce que ces parents sont capables de changer par amour, ils doivent mettre eux-mêmes en œuvre quelques règles de prudence pour améliorer leur vie et celle de leurs enfants.

★★★★☆ Lecture agréable, fort plaisante

Critique

Parents dépassés, enseignants exaspérés, psychologues débordés ont fait fleurir, depuis quelques années, les propositions éditoriales sur la question d’une juste guidance parentale.

Caprices, exigences incessantes et illimitées, refus des règles chez l’adolescent… hélas, les témoignages touchant tous les pans de la société affluent dans ce sens, et aucun milieu social n’ est à l’abri.

On savait que certains parent et enfant se trouvent prisonniers d’une course à la jouissance, devenue trop souvent l’objectif numéro un de nos vies ultra privilégiées.
On connaît bien maintenant la peur de la perte de l’amour de son enfant en cédant systématiquement, mais ce livre va beaucoup plus loin, car il dépasse les questions de références à la loi et de l’absence de père symbolique souvent évoquées dans ce type de difficulté familiale.

Son auteur, thérapeute montpelliéraine, spécialisée dans ces questions, décrit en effet les situations à risque, celles qui favorisent la fixation œdipienne de l’enfant avec le sexe opposé ( ou pas ! ) : comme … la séparation du couple, l’excès d’intimité, la surstimulation des enfants malades ou porteurs d’un handicap, la pression scolaire, le trop de distance… les carences affectives antérieures parentales, la peur de la solitude chez un des parents …
Toutes les situations anxiogènes sont passées au peigne fin, et c’est réellement éclairant, captivant même, à mon sens.

Ce court essai se révèle donc, contre toute attente, très psychanalysant, et sa lecture, pourtant ponctuée de descriptions de cas, n’ est pas aisée. Ce qui me fait penser que ce livre est loin d’être un manuel, et qu’il s’adresse à un public vraiment averti.
C’est le seul bémol de la partition.
Un peu de simplifications aurait pu permettre à toutes les familles concernées d’y accéder.

Même si c’est un problème que je connais bien, et que j’ai souvent à traiter professionnellement, j’y ai quand même appris des choses intéressantes.

Me reste donc juste un ultime espoir : que ce pseudo manuel voit un jour son petit frère naître sous la forme d’un vrai guide que je pourrais faire lire aux familles désœuvrées qui n’ont pas fréquenté l’école longtemps, et qui sont en très grande difficulté avec leur enfant.
Et elles sont nombreuses.
Pour les aider deux fois mieux.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *