Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Les contes du chat perché de Marcel AYME

Résumé éditeur

Comme le loup protestait de ses bonnes intentions, elle lui jeta par le nez :
– Et l’agneau, alors ?… Oui, l’agneau que vous avez mangé ?
Le loup n’en fut pas démonté.
– L’agneau que j’ai mangé, dit-il. Lequel ?
– Comment ? vous en avez donc mangé plusieurs ! s’écria Delphine. Eh bien ! C’est du joli !
– Mais naturellement que j’en ai mangé plusieurs. Je ne vois pas où est le mal… Vous en mangez bien, vous !

★★★★★ Que du bonheur !

Critique

Deux fillettes, Delphine et Mariette habitent une ferme avec leurs très rudes parents. Grâce à la compagnie d’animaux qui parlent, qui rient, qui pleurent et font des projets, les filles ne sont plus seules ; les animaux deviennent leurs amis.

Certains sont des personnages inoubliables : on se rappelle le chat se passant la patte derrière l’oreille pour qu’il pleuve, on se rappelle un personnage drôlissime, le cochon qui se déguise en détective chaque fois qu’il y a un mystère à résoudre et qui lance « Avec une fausse barbe, je passe inaperçu n’importe où. »
On se rappelle le canard qui part en voyage et revient accompagné …
Bref, on n’oublie rien de ces contes intemporels.

Mais si les animaux souhaitent devenir humains, il arrive aussi aux filles de vouloir devenir animal.
La métamorphose est un thème fondamental dans l’œuvre de Marcel Aymé, thème qu’il a magnifiquement traité dans Le Passe-Muraille.
C’est le désir que nous avons tous de devenir autres.
Chez Marcel Aymé, la métamorphose est un miracle éphémère qui fait rêver ses lecteurs, mais qu’il fait toujours retomber, avec grâce. ..sur leurs quatre pattes !

Voici donc un ouvrage qui nous plonge au cœur de la basse – cour et de la paysannerie de la première moitié du XXEME siècle pour des transformations étonnantes, très détonantes.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *