Le canard fermier de Martin Waddel

Résumé éditeur

Il était une fois un canard qui vivait avec un fermier très paresseux. Le canard s’épuisait au travail. Le fermier grossissait dans son lit. Une telle situation ne pouvait plus durer…

★★★★☆ Lecture agréable, fort plaisante.

Critique

Le canard fermier est un de mes albums – cultes, ceux qu’il m’est impossible de ne pas lire régulièrement aux enfants m’entourant.

Pourquoi donc ?
Parce qu’au travers de l’esclavagisme du fermier à l’égard de son canard –  » homme à tout faire « , c’est une grande leçon d’humanité ( la langue française est parfois bizarre ! ) qui nous est donnée.

Les dessins aquarellés occupant chaque double page sont magnifiques et tellement expressifs, sans jamais faire de l’ombre au texte qui est qualité ( passé simple, etc… ). De plus, ce dernier colle à l’image et fait dialoguer l’ensemble des animaux sans pour autant noyer le récit par une présence trop accrue de dialogues.

La fainéantise du fermier n’a d’égale que le courage solidaire des animaux et ne soyez pas étonné si votre enfant, après avoir découvert le travail traditionnel des fermes, vous lance à tout bout de champ  » Ça va le travail ? ».

CERISE SUR LE GÂTEAU, Le canard fermier est une merveilleuse introduction à la notion d’hygiène de vie, dès quatre ans.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram

0   9
0   7
0   32
0   26
0   23
0   20
4   30
0   27
2   31
0   39