Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand

Résumé éditeur

Le nez de Cyrano s’est mis en travers de son cœur. La belle Roxane aime ailleurs, en l’espèce un cadet sans esprit mais de belle apparence, Christian de Neuvillette.
La pièce de Rostand met en scène la tragique complicité entre deux moitiés d’homme, et s’achève sur une évidence en forme d’espérance : sous les traits de Christian, ce n’était pas moins que l’âme de Cyrano qu’aimait Roxane.

Avec ce drame en cinq actes, au travers des reprises ou des adaptations cinématographiques, Rostand a connu et connaît un triomphe ininterrompu et planétaire. Pourquoi? À cause des qualités d’écriture, des vertus dramatiques ou de la réussite du personnage principal de la pièce? Sans doute, pour une part. Mais la raison profonde tient à son art de caresser l’un de nos plus anciens mythes : il n’est pas de justice ici-bas, ni d’amour heureux. Presque pas. Et tout est dans cette manière de nous camper sur cette frontière, entre rêve et réalité, entre lune et terre.

★★★★☆ Lecture agréable, fort plaisante.

Critique

Il a fallu aller au-delà de la difficulté du texte théâtralement pétri de rimes pour parvenir à pénétrer les personnalités qui font l’intrigue de cette pièce, et pouvoir apprécier à sa juste valeur l’univers créé par Edmond de Rostand (à partir d’un personnage ayant existé !).
On y retrouve des points communs avec les Trois mousquetaires de Dumas (époque, lieu, missions), mais la comparaison s’arrête là.
En fait, je voulais découvrir pourquoi tant de gens lettrés se référent à Cyrano. Maintenant, tout s’éclaire.

Oui, l’esprit libre et les douleurs très emprunts d’honnêteté vont à l’encontre des caractéristiques humaines rencontrées trop souvent chez bon nombre de nos contemporains.
Cette pièce n’a pas pris une ride. Pour preuve, ma fille de 17 ans ayant visionné avec moi le film aux 10 césars de JP. Rappeneau a dit (non sans humour) : Cyrano, je le kiffe !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram