Comme une chanson dans la nuit de Alain REMOND

Résumé éditeur

 » Toutes ces années à faire un métier qu’on aime, dans un journal qu’on aime. Et puis c’est fini. Toutes les questions, alors, qui se bousculent, sur la liberté, le choix, le destin, le temps qui reste. Toutes ces questions qui font revenir l’enfance, le long film de la vie. On débusque des énigmes. On croise des fantômes. On bute sur des secrets. Tout arrive par bouffées, à l’improviste, par effraction. Qu’est-ce qu’une vie ? Qu’est-ce qui fait qu’on peut dire : voilà, c’est ma vie ? Le travail, les rencontres, l’amour, les enfants, les deuils, les échecs, les souffrances… Et ces moments d’incroyable bonheur avec celle qu’on aime, avec les enfants, avec la couleur du ciel et l’odeur de la terre. Ces moments qu’on se jure de ne jamais oublier, comme un viatique pour affronter la vie quand on ne sait plus, quand on a peur.  » Alain Rémond

★★★★☆ Lecture agréable, fort plaisante

Critique

Après Chaque jour est un adieu et Un jeune homme est passé, Alain Rémond poursuit son récit intime. L’auteur, par sa grande sensibilité et ses mots épurés prend comme point de départ son licenciement du magazine TELERAMA pour nous raconter sa vie, ses années d’adulte. Pour nous dire ce que les lecteurs de ses deux précédents livres lui ont confié.
Quoi faire des histoires des autres lorsque la sienne pèse déjà beaucoup ?
De son métier de journaliste, de sa passion pour le cinéma, de sa rencontre – amitié avec les Montand-Signoret, Alain Rémond parvient à tisser cette fois encore un texte d’une rare justesse, car ses courts chapitres lient enfance désirs et réalités sociales pour nous parler de ce qui a fait le ciment de sa vie.
Avec la douleur de quitter le journal qui l’a fait travailler 30 ans, on y lit partout son vertige du temps qui a passé, la question de l’écheveau de sa veau.

Comment nous permettre de faire se rencontrer celui qu’on a été et le personnage qu’on s’est laissé devenir ?
Ouvrons nos valises, vidons nos poches de tout ce qui nous entrave, car notre manteau nous pèse et nos poches sont pleines de souvenirs et de regrets.
Qu’est – ce qui nous permet de résister au temps et aux manques ?
Qu’il est grand le plaisir de lire l’intelligence d’un auteur courageux et lucide (voir sa critique de la télévision) comme Alain Rémond et l’Amour de la vie, des autres, d’un conjoint, des enfants …. qui saute aux yeux à chaque ligne qu’il écrit, pour nous faire dire TOUJOURS et ENCORE :
« On devrait pouvoir comprendre que les choses sont sans espoir et cependant être décidé à vouloir les changer. »

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram

7   23
4   26
2   29
4   34
3   40
6   50
1   47
5   41
1   37
1   51